Image de l'article
Voir et visiter

Accueil > Voir et visiter


Toucher le ciel du doigt... 

par Little Charlett

Je m’y connais en transports aériens. J’ai eu un baptême en parapente, sauté en parachute en binôme (j’étais très amoureuse), volé dans des gros, des moyens et des tout petits avions (ceux de la foire Saint-Jean) et même fait du planeur. Mais la montgolfière, c’est extraordinaire...  

Imaginez : vous glissez sans bruit, tutoyez les toits, canotez sur la canopée... Vous surprenez un cerf en train de brouter, une famille de sangliers au repos, et plus loin, des passants. Eux non plus ne vous ont pas entendu approcher... Vous filez sur l’air, portés comme une plume. Vous visitez, invisibles, des jardins sages et sauvages, des cours en alcôve, des clairières insoupçonnées. Le temps s’étire, les bruits se lissent, la vie s’apaise en montgolfière.  

Puis c’est l’envolée, rapide, verticale, époustouflante... Adieu vil plancher des vaches, moucherons humains, maisons de lego. Vous traversez la couche de nuages qui vous coupait du soleil, et soudain : le ciel. Le grand, le vrai ciel... Et vous flottez en cinémascope sur un océan d’air palpable, affûté. Là-bas, dans l’azur plus sombre des profondeurs, à portée de main, au bout des index pointés, le blanc du faîte des Alpes. Et plus loin encore, tout au fond de votre ciel à vous, le fabuleux sentiment d’exister.

... Après, une fois le vol achevé, il faut juste atterrir en évitant les bosses et les bouses de vaches.
Mais ça, c’est une autre histoire !

 

 



Vos chic avis


/ Quoi ?


/ Où ?

Aérovision 
34, chemin de la Speck
68000 COLMAR

/ Infos supplémentaires

Vols à partir de 260,00 €.