Image de l'article
Culture

Accueil > Culture


Exposition Shoichi Hasegawa 

par Estampe

Shoichi Hasegawa tout d’abord peintre, est initié à la gravure dès son arrivée à Paris en 1961. Il est aujourd’hui considéré comme l'un des maîtres de l’aquarelle et de la gravure. Ses œuvres sont présentes dans de nombreux musées à travers le monde. Citons le MoMA de New York, le Victoria & Albert Museum de Londres, le Musée National d’Osaka, le Musée de Tokyo, et bien d’autres.

A 90 ans, Shoichi Hasegawa tout comme son œuvre, sont empreints d’une force surprenante sous des apparences frêles et légères. Son œuvre entier est le fruit d'une double-influence culturelle : le Japon et la France. Ainsi, sans jamais opposer des notions qui peuvent paraitre contraires, l’artiste conjugue poésie et figuration, nuances pastelles et tons affirmés, symbolisme et calligraphie, force et fragilité, occident et orient, motifs traditionnels et modernité.

Son univers pictural se nourrit de rêves, d’imagination, de nature et de joie. Demandez-lui ce qui l’inspire, il vous répondra en riant : “Je peins lorsque je suis de bonne humeur”. Il arrive d’ailleurs qu’il se laisse aller à une improvisation avec les matériaux à disposition pour partager sa bonne humeur.

L’exposition regroupe une quarantaine de peintures, d’aquarelles récentes et des estampes.

Shoichi Hasegawa est l’un des derniers artistes à utiliser la méthode Hayter. Elle s’apparente à une technique d’impression. La gravure est d’abord réalisée à partir de techniques traditionnelles sur trois niveaux différents. Puis la plaque est encrée à l’aide d’un rouleau dur et d’un rouleau mou avec des encres de viscosités différentes. Toutes les couleurs sont imprimées en un seul passage sous la presse. Ceci explique les variations de teintes que l’on trouve d’une œuvre à l’autre.

De même, Shoichi Hasegawa a une pratique particulière de l’aquarelle, très différente de ce que l’on peut voir habituellement. Il utilise sur des supports papier sélectionnés selon leur degré d’absorption et qu’il enduit lui-même, des peintures à base d’eau et contenant des pigments minéraux et végétaux japonais dont il a le secret. Le résultat empreint de la transparence attendue de l’aquarelle, possède également l’épaisseur et la matière que l’on trouve dans les techniques traditionnelles de peinture. Cela permet notamment les recouvrements de teintes.

Shoichi Hasegawa se permet parfois des collages ou des incrustations de feuilles d’or et de mélanges d’éléments minéraux en poudre telle que la nacre, mixant les techniques.

« (Son) univers dans lequel la multiplicité des couleurs (…) se fondent et s'entremêlent, favorise une vision onirique d'un monde dominé par la spiritualité et la sérénité. »

Certaines des gravures de l’exposition font partie du fond personnel de Shoichi Hasegawa. Les tirages en série étant pour certains épuisés, il peut s'agir d'épreuves d'artiste ou de tirages d'essai.

Toutes les gravures, aquarelles et peintures sont signées au crayon et avec son tampon par l'artiste, avec titre et numéro.



Vos chic avis


/ Où ?

Galerie L'Estampe 
31 quai des Bateliers
67000 STRASBOURG

/ Quand ?

du 15-06-2019 au 13-07-2019