Image de l'article
Gastronomie

Accueil > Gastronomie


Une maison de famille 

par Hermin Sirel

10 Quai des Pêcheurs, quelle meilleure adresse pour un chef passionné de bords de mer et de cuisines d'ailleurs ! C'est avec Jean-Luc, son papa, que Céline Nopre, alias Mademoiselle 10, a décidé de fonder sa "maison", un restaurant où se pratique tous les jours, pour notre bonheur, l'art d'exceller en famille... Une table qui va faire des émules !!

Lorsque je l'ai rencontrée au mois de décembre au milieu des travaux, Mademoiselle 10 m’a tout dit ou presque : les produits du marché, le poisson et les crustacés venus tout frais de Bretagne et mis à l'honneur par son père, auteur d’un premier restaurant plébiscité par les guides gastronomiques...  Je devinais le meilleur. J'étais impatiente de goûter à la cuisine de Jean-Luc Nopre, chef si apprécié des gastronomes mosellans. Ceux qui l'ont rencontré savent à quel point, l'homme est passionné par son métier et tant attaché à la transmission familiale qu'il en a légué son premier établissement à son fils aîné.

De l'ultra-fraîcheur

Le papa de Céline n'avait donc aucune raison de la laisser en reste, raison pour laquelle père et fille ont cherché sans relâche, pendant quatre ans, le lieu idéal. À la campagne, elle a préféré la ville et parmi les villes, Céline s’est éprise de Strasbourg. Et c’est là, sur les quais, que vous pourrez désormais venir déjeuner et dîner les yeux fermés.

Quoi que, ouvrez aussi tout grand les yeux ! Car Céline possède l’art de savoir « faire en famille ». Si les assiettes sont belles, les lieux le sont également. C’est à sa maman que nous devons l’espace élégant, contemporain et intime qu’il faut à la maîtresse des lieux pour accueillir ses hôtes avec chaleur. Bois clair et vert délicat, verres et velours rehaussés d’une touche de rouge cerise, aussi bienheureuse au regard qu’un trait de rouge à lèvres. Mettons-nous à table !

Les entrées, audacieuses, sont aussi délicieuses. Je découvre un aspic comme rarement parfumé, puis un velouté de légumes dorés onctueux de son œuf, véritable monochrome a tempera.  Ensuite, viennent les plats, des assiettes tout aussi prometteuses que le lieu où vous les découvrez... Nos yeux se régalent de leurs paysages, changés comme par les marées au gré des saisons et des arrivages ! Parmi les spécialités phare (un basique vous dira le chef) : les encornets cuits comme on aime a la plancha et l'onglet à l'échalote pour lesquels certains font déjà des kilomètres ! Moi, j'ai aussi beaucoup aimé le requin peau bleu onctueusement épicé et accompagné de champignons et de légumes cuits à la perfection.

Et Céline alors ?

 

Ce que la jeune femme ne m'avait pas dit, c'est qu'elle-même, ayant fait ses classes dans de belles maisons, est également cuisinière et surtout fine pâtissière. Ne faites donc surtout pas l'impasse sur le dessert, car c'est en soi un événement... Le mini moelleux au chocolat "Dulcey", la tarte au citron réinventée en famille et le fameux fondant au chocolat m'ont donné des frissons de plaisir au point qu'il me tarde de revenir pour découvrir les autres pâtisseries et entremets dont Mademoiselle 10 s'est fait un art.

Une table à découvrir et recommander.



Vos chic avis


/ Quoi ?


/ Où ?

Restaurant Mademoiselle 10 
10 Quai des Pêcheurs
67000 STRASBOURG
    Mardi et mercredi de 12:00 à 13:30 et de 19:00 à 21:30
    Jeudi de 12:00 à 13:30 et de 19:00 à 22:30
    Vendredi de 12:00 à 13:30 et de 19:00 à 23:30
    Samedi de 18:00 à 0:00
    Fermé les dimanche et lundi

/ Infos supplémentaires

Au déjeuner :
Entrée + plat + dessert : 22,00€
Entrée + plat ou plat + dessert : 16,90€

Le soir :
Entrée + plat + dessert : 32,00€
Entrée + plat ou plat + dessert : 38,00€

> La carte